Thématique: Plagiat
Comment reconnaître les cas de plagiat
De l'art de ne pas pécher par négligence
OBJECTIFS
  • Identifier les situations de plagiat
QUIZ
Anna rédige un rapport sur l’histoire du dopage dans le sport. Lisez attentivement l’extrait original dont Anna s’est inspiré, puis choisissez parmi ses propositions celle qui ne constitue pas du plagiat. (une seule réponse possible)

Extrait original :
Dès le VIe siècle av. J.-C., les Jeux olympiques furent l’occasion de prises de produits dopants par certains athlètes grecs, comme le racontent également des manuscrits de l’époque. Ces produits provenaient principalement d’extraits de substances animales, le plus souvent du taureau ou d’autres animaux démontrant une grande virilité ; des sauteurs se nourrissaient de viande de chèvre pour « bondir » plus haut… Des molécules extraites de plantes étaient également utilisées telles la strychnine, la caféine ou la cocaïne.
Source : VEUTHEY, Jean-Luc, 2011. La traque aux molécules dopantes. In : La chimie et le sport. Les Ulis : EDP Sciences. pp. 157-176.

Des molécules extraites de plantes étaient également utilisées telles la strychnine, la caféine ou la cocaïne (Veuthey 2011)
« Des substances naturelles étaient utilisées telles la strychnine, la caféine ou la cocaïne » (Veuthey 2011)
Pendant les jeux antiques, les athlètes faisaient déjà usage de substances dopantes d’origine naturelle, comme la strychnine, la caféine ou la cocaïne (Veuthey 2011)
Molecules extracted from plants were also used, like strychnine, caffeine or cocaine (Veuthey 2011)
Plus loin dans son travail, Anna souhaite paraphraser une autre partie de ce même chapitre (Veuthey 2011). Comment doit-elle procéder pour mentionner la source ? (une seule réponse possible)
Elle doit mettre la mention (ibid.) immédiatement après sa paraphrase, pour mentionner que cette référence a déjà été citée
Exactement comme la 1ère fois, elle doit mettre la mention (Veuthey 2011) immédiatement après sa paraphrase
S’il s’agit d’une paraphrase, il n’est pas nécessaire de mentionner une 2e fois sa source dans le texte (une seule mention suffit)
Anna devrait trouver une autre source, car il n’est pas conseillé de citer deux fois le même document dans un travail académique
Pour sa présentation, Jules a aidé Anna à trouver une image d’illustration. Pour qu’elle corresponde mieux aux propos d’Anna, Jules l’a modifiée pour elle. Sur la dernière diapositive de sa présentation, Anna cite la source de l’image originale et remercie Jules pour l’aide apportée. Cette situation est-elle problématique ? (une seule réponse possible)
Non, comme Anna a reconnu l’aide apportée par Jules et cité l’image originale, elle a agi avec une parfaite intégrité
Oui, tout travail académique devrait être individuel : Anna aurait dû refuser l’aide de Jules
Oui, car ni Jules ni Anna n’avaient le droit de modifier l’image d’un autre auteur
Oui, car Anna n’aurait pas dû citer la source de l’image originale, mais attribuer celle-ci à Jules qui l’a modifiée
Valider
(Authentifiez-vous dans Mon espace pour enregistrer vos résultats.)
À RETENIR

Comme nous le montre Anna dans la vidéo, le plagiat est assimilé à un vol. Savez-vous que c’est un risque pris à chaque copier-coller ?

Pour ne pas tomber dans le plagiat non-intentionnel, vous devez avoir conscience des cas les plus fréquents de plagiat :

  • Copier une partie de texte mot pour mot ou en la modifiant légèrement sans signaler la source
  • Faire de la paraphrase (reformulation des propos) d’un auteur sans signaler la source
  • Traduire une phrase sans le mentionner et sans signaler la source du texte original
  • Utiliser des images, des graphiques ou autres illustrations sans signaler la source
  • Reprendre un travail antérieur et le présenter comme étant inédit : il s’agit d’auto-plagiat

Attention aux travaux de groupe : vous êtes tenus coresponsables si l’un de vos camarades commet un plagiat dans sa partie. Sensibilisez donc vos collègues à ce sujet.


POUR ALLER PLUS LOIN